"La vie reprend son cours !"

La famille Cocogne, bénévoles engagés à Villeurbanne Natation et sur le front de la crise sanitaire du COVID-19
Après Emilie infirmière en service de réanimation, nous allons nous intéresser au parcours de  JP infirmier libéral le papa de Léna (ENF) et Océane (Jeunes), Rachel est officielle lors des compétitions. C'est une famille investie au sein du club.
JP a contracté le covid19 fin mars. Il nous raconte son expérience.

Bonjour. Vous avez été infecté par le covid-19. Avez-vous récupéré complètement ? Quel a été l’impact de ce virus sur votre famille ?

Notre famille n'a pas été épargnée. J'ai été le premier à développer des symptômes le 28 mars après une semaine de soins auprès d'un couple de personnes âgées atteintes par le covid. J'ai  fait une forme classique du coronavirus (fièvre, migraine, perte goût et odorat et grande fatigue pendant 10 jours)  puis tour à tour ce sont nos deux filles (Océane dans le groupe jeune et Lena en ENF ) qui ont tour à tour développé des symptômes plus mineurs à 7 jours d'intervalle.

Pour ce qui est de mon épouse pour l'heure pas de symptôme, elle n'a pas chômé car elle a dû prendre soin de tout le monde.

Quel souvenir gardez-vous de cette maladie ? Avez-vous repris votre activité ?

Le souvenir que j'en garde, ce sont mes 15 jours d'isolement dans ma chambre qui ont été assez dur à vivre. Malheureusement cet isolement n'a pas servi à grand chose mais si des personnes tombent malade je leur conseille de s'isoler tout de même.
J'ai repris le travail après 17 jours d'absence. Ma collègue a aussi été testée positive et nous avons pu compter sur la solidarité d'autres infirmiers de notre secteur pour prendre en charge nos patients.
Nous allons tous bien mieux. Nous sommes même sortis courir à trois reprises cette semaine, la vie reprend son cours et ça fait du bien.

Avec vos 2 filles, la natation rythme vos semaines, comment cela se passe sans la piscine ?

Il faut dire qu on a pas eu le temps de s'ennuyer. Mais depuis que nous allons mieux on essaie de s'entretenir physiquement, c est un vrai bol d air. Océane nous fait souvent part de son besoin de nager, on sent qu’elle est en manque.

Quels conseils pourriez-vous donner à nos adhérents au moment ou le déconfinement va se mettre en place de manière progressive ?

De manière progressive, c est bien sûr ce point qu il faut insister !!!
Je sens bien chez tout le monde de l'impatience ainsi que de la frustration. C'est justifié mais il ne faut pas croire que tout va repartir comme avant dès le 11 mai.
Le virus circule toujours, j'ai fait hospitaliser 2 personnes en urgence cette semaine dont 1 en réanimation. Il faudra vivre avec ce risque pendant quelques mois. Nous devrons limiter nos déplacements au strict nécessaire pour protéger les plus fragiles, et bien sûr porter un masque en collectivité ainsi que continuer ces fameux gestes barrière. Grâce au civisme de chacun on viendra à bout de cette épidémie pour espérer reprendre la saison prochaine dans les starting-block !

Nous saluons tous les membres du club ainsi que tous les parents à très bientôt !