"Ma dose de Chlore me manque !"

Interview d'Émilie Dufaye, membre de Villeurbanne Natation et infirmière en réanimation.

Voici bientôt 6 semaines que la société française vit une expérience collective inédite. La mise en place du confinement pour répondre à la diffusion du virus covid-19 a eu pour objectif de préserver des vies. De nombreuses personnes se sont retrouvées confrontées directement à cette crise sanitaire hors norme.
Voici une série de 4 portraits, de 4 personnes qui nous expliquent en quoi leur quotidien a été bouleversé par cette pandémie.

INTERVIEW D’ÉMILIE

Émilie est  membre du Conseil d’Administration et nageuse dans l’équipe Maitre de Villeurbanne Natation.

 

Emilie, vous êtes infirmière en réanimation dans le tout nouveau médipole de Villeurbanne. Dites-nous avant toute chose, est-ce que vous allez bien ?
Oui, je vais bien même si au vu du contexte la fatigue est bien présente.

 

Pouvez-vous nous dire en quelques mots en quoi consiste vos missions au sein du service de réanimation ?

Habituellement nous recevons principalement des patients en post opératoire de chirurgie cardiaque, et des patients en états de choc (septique, hémorragique...etc) ou bien encore des détresses respiratoires aiguës 

Nous  avons la plus part du temps des patients sous assistance respiratoire et souvent en coma artificiel.
Depuis un peu plus d'un mois, nous avons essentiellement des détresses respiratoires aiguës touchés par le covid-19.
 
Quelles sont, pour vous, les impacts de la crise sanitaire ?
Professionnellement nous avons vu augmenté notre nombre de lits de 20 à 34. Même avec la solidarité dont font preuve nos collègues de travail en venant nous prêter main forte ( soignants d'autres services, médecin, chirurgien), la charge de travail est très lourde.
Personnellement il y a peu de moyen de se distraire ou d'évacuer la pression (confinement, piscine fermée) on est vraiment sur un rythme maison, boulot,dodo et cela devient vraiment pesant.
 
Que vous apporte la natation ? Qu’est ce qui vous manque du fait de la fermeture des piscines ?
C'est une certitude : ma dose de chlore me manque !
La natation chez les maîtres est pour moi le moyen d'avoir des objectifs tout au long de l'année (chercher à faire de meilleurs performances au fils des compétitions ) ce n est pas toujours une réussite mais on est aussi là pour se faire plaisir !
Et il est vrai que nous avons plein de moments  plaisant entre nageurs en dehors des bassins ( sorties, resto, apéro ...) 
Le confinement rend le lien social plus compliqué mais je m'estime chanceuse je vois mes collègues et ceci dans une bonne entente.
 
Que pourriez-vous dire ou donner comme conseil à nos adhérents et aux personnes qui nous lisent.
Profitez des séances de sports mit à votre dispositions par nos « coaches »
Prenez soin les uns des autres ... Restez chez vous ...
 
Emilie, nous vous remercions beaucoup pour ce moment partagé ensemble. 

Merci de votre intérêt smiley